Le mot du président

  L’année 2020 s’achèvera donc, quasiment comme elle a commencé, dans un tourbillon sanitaire, médiatique et administratif.

Pour autant, nous sommes heureux de pouvoir dire que nous avons pu remplir une grande part de notre contrat en ce qui concerne nos engagements et avons été au-delà de nos espérances compte tenu de ce contexte exceptionnel.

Bien que la première partie de l’année se soit résumée en une succession d’annulations en raison du premier confinement, nous avons pu maintenir la Semaine musicale du mois d’août et la plupart des concerts d’automne, même si les programmes ont été dans l’ensemble remaniés.

Ainsi, par mesure de précaution, nous avons allégé le contenu de la semaine musicale et modifié le programme du stage pour réduire de moitié le nombre de participants, 35 au lieu des 70 pré-inscrits, et donc les risques sanitaires encourus. Dès lors, nous avons pu respecter strictement les règles sanitaires et ne déplorer, de toute la saison d’ailleurs, aucun cas de COVID.

Un concert de flûte et piano aura ouvert la semaine. Celle-ci se sera terminée les 14 et 15 août par deux concerts au cours desquels les choristes et musiciens ont proposé les œuvres travaillées durant le stage soit le Gloria de Vivaldi et le Magnificat de Durante à la place de la Missa di Gloria de Puccini, initialement prévue.

Nous avons également accompagné ( sur la base du volontariat) la messe du 15 août en l’abbatiale de Tourtoirac.

Lors de ces deux jours, nous avons été écoutés par près de 750 personnes, audience remarquable compte tenu des circonstances exceptionnelles.

La saison d’automne a elle aussi été remaniée en raison des contraintes sanitaires ;

Nous avons donné en lieu et place du concert du Requiem de Fauré, dont les interprètes devaient être l’Ensemble orchestral de Dijon et l'Ensemble Vocal de St Quentin en Yvelines, un nouveau concert du Trio d’Argent.

Celui-ci était constitué d’ œuvres exceptionnelles, dont une de Beethoven, en cela qu’elles n’avaient quasiment jamais été interprétées à ce jour.

Là encore, nous avons été surpris par l’enthousiasme du public.

Quinze jours auparavant, nous proposions deux concerts lyriques de musiques baroques de Vienne et Prague, et d’airs d’opéra interprétés par des chanteurs désormais habitués du lieu.

Tous ces concerts se sont tenus en l’abbatiale de Tourtoirac et dans les plus strictes règles sanitaires.

Forts de la réussite, à plus d’un titre, de ces séries de concerts, nous espérions pouvoir aller au bout de notre programmation et animer le week-end de la Toussaint avec au moins trois voire quatre concerts. (dont un avec des musiciens du conservatoire de Dordogne).

Malheureusement le nouvel épisode confinatoire nous a obligé à les annuler l’avant-veille de leur programmation.

Ce fut d’autant plus regrettable pour notre association que nous devions accueillir, à cette occasion, des élus du Conseil départemental, de la Communauté de communes et de différentes communes avoisinantes.

Nous aurions été heureux de recevoir avec Monsieur Durand maire de Tourtoirac, notamment Madame Anglard, vice-présidente du Conseil Départemental, Monsieur Bousquet, président de la communauté de communes ainsi que de nombreux autres élus.

Cette rencontre aurait permis notamment de dire toute notre gratitude à ces responsables de collectivités territoriales qui, loin de nous avoir abandonnés durant cette année si particulière, nous ont, au contraire, permis de pérenniser nos activités.

A noter que nos derniers concerts de l’année avaient été annoncés dans l’émission de radio « carnets de campagne » animée par Philippe Bertrand sur France inter.

Comme nous nous y étions engagés, nous avons indemnisé les musiciens qui n’ont pas pu honorer leur prestation afin de les soutenir dans cette période particulièrement difficile.

De même, nous avons pensé aux techniciens et à tous ceux qui gravitent autour de notre association et de la musique en général.

Dès à présent, nous nous attelons à la programmation 2021 et entendons maintenir la régularité de nos propositions; d’ici un mois nous fixerons les concerts et manifestations.

Afin de maintenir voire améliorer notre accueil et nos organisations :

  • Nous comptons sur l’ouverture de nouveaux bâtiments de grandes qualités acoustique et esthétique, qui permettront d’apprécier les différentes œuvres musicales.
  • Nous maintiendrons le système de réservation mis en place puisqu’il a permis, entre autre, de réguler au mieux le nombre de spectateurs dans ce contexte particulier.
  • Nous souhaitons pouvoir continuer de nous appuyer sur les aides des collectivités territoriales que nous remercions encore pour leur confiance et leur soutien.
  • -Nous continuerons de diffuser nos informations par le biais des réseaux de communication de toutes sortes : flyers, affiches, journaux locaux, réseaux sociaux, internet et radios ( France Bleu Périgord, France inter)

L’été 2021 sera la huitième édition de la Semaine Musicale et maintenant de la saison musicale.

Cela illustre la stabilité et le dynamisme de notre association qui malgré la Covid continue de grandir, forte de ses 180 adhérents.

Vous pourrez voir progressivement sur notre site les concerts de la saison dernière.

Enfin, nous remercions la trentaine de bénévoles, tous les musiciens venus dans ce contexte, tous les spectateurs qui se sont déplacés et également tous ceux qui nous ont soutenus de toutes les manières possibles.

En espérant un contexte plus favorable l’année prochaine, nous vous donnons rendez- vous au mois de mars ou avril pour le début de la saison 2021.

Le Président.


Semaine musicale 2020


Vive la pandémie par Edmond Siwek

"complainte écrite par notre musicien Edmond Siwek sur la pandémie actuelle; elle contribue à nous faire attendre son prochain concert avec patience, humour et distanciation"



Carnets de campagne

On dit de Tourtoirac qu’elle est une des perles du Périgord noir. Il y a concurrence a priori entre le charme des communes du département. En  dehors du concours de beauté qui nous intéresse assez peu, cette commune  de 650 habitants est le siège de la jeune association PACTE : Promotion  des Activités culturelles de Tourtoirac et des Environs. En  l’occurrence il y a beaucoup de musique dans les programmes assurés par une équipe de 220 bénévoles et plus particulièrement de musique classique. Comme l’écrit Jean, président de la fine équipe, tous les  concerts sont gratuits et le festival prévu à la mi-août a été maintenu,  soit pour une semaine un millier de spectateurs rompus aux règles  sanitaires et près de 80 musiciens. Ce que l’on apprécie dans la proposition du PACTE, c’est non seulement d’avoir maintenu les rendez-vous, mais aussi de les prolonger par d’autres concerts jusqu’à  la fin du mois. Il y a une autre raison de soutenir l’initiative, car la crise sanitaire avait laissé prévoir des annulations d’artistes et ce  sont en partie les contributions du public qui ont permis de restaurer  le programme initial en dédommageant les musiciens. Trois derniers concerts sont garantis les 30 et 31 octobre avec une scène de musiciens  périgourdins professionnels, un concert de musique celtique du 18ème  siècle avec l’ensemble Alba Spina. 

Ecoutez l'émission sur France Inter



Adhérez à l'association

Pour aider notre association à perdurer dans le temps, n'hésitez pas à remplir le bulletin d'adhésion en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

Télécharger
Bulletin d'adhésion 2021 PACTE .pdf
Document Adobe Acrobat 85.8 KB

Suivez-nous sur Facebook...



Avec la participation de :